How to avoid toxic workplace behaviors

Comment éviter au travail les 3 comportements nocifs anti-collaboration

4526
Sophia Ellis
Oct 05, 2017

Quelques choses à éviter concernant le comportement au travail :

La culture d’entreprise est un sujet très discuté entre les principales entreprises et PDG qui jouent à afficher la meilleure. Je pense que nous pouvons tous convenir que l’objectif principal de la culture d’entreprise pour cette prochaine génération d’entreprises est avant tout de promouvoir l’innovation et la collaboration grâce à différents moyens. Même « stables », les entreprises plus anciennes savent qu’elles doivent apporter des changements pour connaitre une meilleure collaboration au sein de son équipe et rester pertinente.

Il existe de nombreuses pratiques popularisées par Facebook et Google – comme les bureaux ouverts, ou encore les structures déhiérarchisées – que vous pouvez approuver ou non. Mais chaque entreprise et chaque équipe est différente.

Mais même ainsi, il existe quelques comportements dans le milieu du travail qui limitent la collaboration et devraient donc être évités afin de permettre une plus grande productivité et de meilleures idées.

1. Une communication basée sur les emails

Il est maintenant tellement facile de communiquer que, dans un sens, cela est devenu également totalement inefficace. Nous sommes tous habitués à utiliser les emails pour notre communication externe que nous les utilisons également pour communiquer en interne, alors que justement la communication devrait être aussi intuitive et rapide que possible. Les employés consacrent en moyenne plus de la moitié de leur temps à traiter des emails liés au travail. Non seulement cela rend la communication en équipe difficile et segmentée, mais en plus c’est un processus très chronophage. Plusieurs versions de fichiers, des processus parallèles et des informations manquantes : ce sont des ralentisseurs énormes à la collaboration d’équipe. Les emails doivent être remplacés. De nombreuses entreprises ont connu un énorme succès en utilisant les plateformes de discussion de groupe pour leurs équipes. Le chat de groupe permet une conversation cohérente, collaborative et intuitive qui est enregistrée comme un email. Au lieu d’essayer de vous assurer que tout le monde est inclus dans un processus ou a accès aux dernières versions de fichiers, vous avez tout dans un seul endroit. C’est bien la meilleure méthode pour faire un brainstorming et partager des idées.

Evitez la communication par email au travail

2. Processus et structure de communication compliqués

Certaines organisations ne savent pas fonctionner si elles n’ont pas recours à des processus de communication structurés et réglementés. C’est généralement le cas pour les très grandes entreprises, celles qui existent depuis longtemps. Bien que cela permette un meilleur fonctionnement général, les petites équipes au sein de ces entreprises ont besoin, elles, de plus de liberté, afin que de nouvelles idées et innovations résultent de la collaboration.

Les employés devraient pouvoir:

         Etre en mesure de parler aux superviseurs pour pouvoir accéder rapidement aux moyens nécessaires et mettre en place les idées

         Communiquer directement entre les différents départements et les équipes, sans avoir besoin de l’approbation d’un responsable

         Etre encouragé à faire les deux choses précédentes

Trop de processus et de hiérarchie pousse les employés à penser qu’il n’y a aucune raison de rompre avec les méthodes traditionnelles de communication. Une entreprise avec ce sentiment général est alors vouée à échouer devant d’autres entreprises aux méthodes plus collaboratives.

Elon Musk a déclaré à ses employés que limiter la communication à une suite d’appels téléphoniques entre les départements et les managers est «incroyablement stupide».

3. Sur-gestion (Over managing)

Je pense que les entreprises oublient parfois à quel point les employés peuvent être capables et intuitifs. À un certain moment de la croissance d’une entreprise, il arrive que les managers se concentrent principalement sur le fait de s’assurer que les employés réalisent bien les actions XYZ selon le plan donné. Toute action extérieure au plan est alors perçue comme une rupture du statu quo et empêche alors de maintenir la productivité. Certains managers peuvent être contre la collaboration car ce n’est pas une quelque chose de mesurable. Mais c’est pourtant l’avenir de l’entreprise. Les managers doivent apprendre à promouvoir régulièrement la collaboration afin qu’ils puissent voir surgir des idées brillantes et résoudre des problèmes importants. Vos employés sont plus que capables, mais pas quand ils sont bloqués dans un système structuré dans lequel on leur dit comment faire les choses et utiliser leur temps. Certains managers peuvent avoir l’habitude de s’isoler et de déléguer le travail. Mais cela ne permet pas aux différents départements de se mélanger, et décourage même les employés à travailler et à collaborer ensemble, ce qui améliorerait aurait pourtant amélioré les résultats du projet. Les managers devraient en fait présenter des défis, des attentes, des suggestions et des ressources.

C’est tout. Ils devraient permettre aux employés de résoudre des problèmes en utilisant leurs différentes compétences ensemble pour produire de meilleurs résultats que ceux prévus par la direction.

Évitez la sur-gestion et améliorez la collaboration au travail

Les managers n’inscrivent pas naturellement la collaboration dans le processus de gestion d’une entreprise en pleine croissance. Elle nécessite un soutien consciencieux et il faut encourager le personnel dès le départ à créer un environnement dans lequel la collaboration apparaît naturellement. Bien que cela puisse paraître parfois contradictoire, la collaboration est ce qui va maintenir les entreprises à flot dans l’avenir.

Pour obtenir une plate-forme de gestion de projet et de collaboration gratuite pour votre équipe, essayez gratuitement Hibox dès aujourd’hui !

Essayez gratuitement et changez votre manière de travailler