improve productivity

5 erreurs stupides qui vous font perdre en productivité

Spencer Coon
mar 08, 2017

J’ai téléchargé mon huitième ou neuvième outil de « productivity » et j’ai lu un 1000ème article sur la productivité cette semaine. Bien sûr, cela m’a aidé à changer mes habitudes pour de meilleurs. Mais après un certain temps, j’ai commencé à remarquer que j’étais un peu plus paniqué, un peu plus éparpillée, et bien que je me sente occupée, très peu semble être fait. 

Le risque est que nous tombions dans une illusion de la productivité. Bien que je sois sûre qu’il y a un certain nombre de « conseils productifs » que nous pouvons apprendre des principaux dirigeants, il y a beaucoup de choses que nous faisons qui ne sont pas synonymes de productivité.  .

Basé sur la science et l’expérience des principaux dirigeants, vous trouverez ci-dessous les 5 erreurs de productivité dont nous sommes souvent acteurs et qui nous empêchent de vraiment faire le travail.

1. Ne pas profiter de vos pics d’énergie: 

David Kadavy, auteur et expert en travail profond, attribue sa productivité perpétuelle à la compréhension des cycles de l’énergie.   Il a été scientifiquement prouvé que vous êtes meilleurs à certaines activités à différentes périodes de la journée. Selon une étude psycho-physiologiste, nous avons un pic de fatigue deux fois dans la fin de journée (16h30 et 23H30) comparé à chaque 90 minutes le matin. Nous sommes les plus productifs entre ces moments de fatigue. Cela renforce l’idée selon laquelle nous organisons mieux nos tâches quand nous nous sentons le plus énergique possible et qu’il faut prendre du temps pour se reposer pendant les coups de fatigue pour atteindre la productivité maximale.

Voilà comment: Au cours de vos heures de fatigue, effectuez vos tâches petites/ moins importantes en rafale et reposez-vous entre celles-ci. Pendant vos heures plus alertes, planifier des tâches plus axées sur la pensée. Ne vous forcez pas à essayer de maintenir une haute énergie toute la journée sinon vous serez plus tard dans la semaine.

2. Penser que vous pouvez effectuer plusieurs tâches simultanément

Quand j’ai enfin fini de rédiger une liste de tâches, c’est facile de regarder les petites tâches et penser « pas de soucis, je peux faire A pendant que je fais B. » Mais (retour à la science) ce n’est comment nos cerveaux fonctionnent. Peu importe le fait que la distraction soit petite, faire plusieurs tâches en même temps et laisser quelque chose vous déconcentrer augmente considérablement le temps qu’il vous faut et diminue également la qualité de votre travail. Penser au fait d’envoyer un message tout en conduisant par exemple. Des études ont prouvé que prêter une partie de votre puissance de cerveau à essayer d’écrire quelques mots sur votre smartphone a le même effet que l’alcool sur votre capacité à conduire. Aussi simple que cela puisse paraître au premier abord, nos cerveaux ne sont pas d’accord avec le multitâche.

inc.com

3. Notifications:

« Recevoir des notifications » n’est pas toujours positif. Pour rester productif, ne recevez pas des notifications constamment. En théorie, savoir ce qu’il se passe à tout moment semble être bien. Mais en réalité, c’est un cauchemar vis à vis de la productivité.  À chaque fois que vous recevrez une notification, votre concentration sera interrompue et vous serez incapable d’atteindre un niveau de « travail profond » (concentration totale et progression active) pendant que vous travaillez sur une tâche. En fait, cela prend 25 minutes pour un employé de se re-concentrer après avoir été interrompu par une notification. Bloquer les notifications et les horaires de programmation pour vous permettre de vérifier les flux de discussion, les sites d’actualité et votre téléphone pendant les pauses mentales est beaucoup moins épuisant que d’essayer de se re-concentrer après chaque pop-up.

4. E-mail en général: 

Les e-mails sont une chose commune qui semble diriger nos vies. Je ne peux pas entrer dans un café sans voir au moins la moitié des clients regardant leurs emails. C’est un réflexe obsessionnel et productif. Une étude récente a révélé que la moyenne des employés de bureau passe 6.3 heures sur leurs emails, ce qui est invraisemblable! C’est pire que ce qu’on pensait! C’est presque un salaire entier dépensé dans les emails et non en travail profond servant à résoudre les problèmes et créer. 

Pas étonnant qu’il y ait une nouvelle vengeance dans le monde de la technologie pour « tuer le courrier électronique ». Heureusement, il existe de nouvelles options que vous pouvez mettre en œuvre au travail comme des plateformes de chat de groupe ou, plus personnellement, vous pouvez installer un outil comme SaneBox pour aider à calmer votre courrier électronique afin que vous puissiez vous concentrer sur les choses importantes.

5. Croire aux outils plutôt qu’aux systèmes: 

Plus j’ai essayé des applications de productivité, plus je me suis sentie éparpillée. Je me rendue compte qu’il n’existe pas un outil supplémentaire qui manque afin d’être plus productif. 

Le fait de télécharger des applications sur mon bureau et mon téléphone ne va pas m’aider si je n’établis pas des systèmes personnels qui fonctionnent.  La seule façon de changer vos habitudes pour être plus productif c’est de trouver un système qui va avec votre emploi du temps et qui travaille pour vous. Peut être que recevoir 25 notifications d’une application ne signifie pas travailler pour vous, vous adorez peut-être aussi écrire des choses sur votre block-notes chaque jour.   Que ce soit la technique du Pomodoro ou la technique de «ne pas casser la chaîne», il doit motiver et coller avec vous. Une fois que vous avez un système en panne, vous pouvez ajouter les bons outils pour vous aider.

Si vous avez trouver ca utile, cliquez ici pour découvrir d’autre moyens de booster votre productivité et celle de votre équipe. C’est notre passion. 

Merci d’avoir lu! 

-La HiboxTeam

Essayez gratuitement et changez votre manière de travailler